vendredi 28 avril 2017

Soul Street

Soul Street est la suite de Foxy Bronx, comme ce dernier c'est une publication 100% Blaxploitation. Foxy Bronx c'est aussi le pseudo (Yann de son vrai prénom) de l'éditeur de ce fanzine. 

Le premier numéro est sorti au mois de novembre 2016.
Sommaire du n°1:



mercredi 19 avril 2017

Black Lagoon n° 1 : couverture et sommaire


Sommaire (100 pages):
- Dossier They Came from the Sea : du Mysterious Island de 1929 à Hypothermia en passant par l’inévitable Gill-Man, les B Movies sixties façon The Horror of Party Beach, les films d’exploitation désargentés Slithis ou Zaat, les baignades cultes des 80’s comme Monstres de la Mer et Le Continent des Hommes-Poissons et sa suite, ou encore les zéderies modernes à la They Bite, Splatter Beach ou Aquanoids, tous les hommes-poissons (une quarantaine de films chroniqués) ou presque passeront sur le grill au gré des 56 pages du dossier !
- Nosferatu à Venise : retour sur le très mouvementé tournage de cette escapade italienne du célèbre vampire, ici personnifié par un Klaus Kinski égal à lui-même lorsqu’il s’agit de foutre le bordel sur un tournage !
- Horror Metal Up your Ass ! : tout le monde devrait écouter du metal (si possible extrême) et les amoureux de l’univers horrifique en premier lieu ! La preuve sera faite de Black Sabbath à Electric Wizard en passant par White Zombie, Mortician, Cathedral, Frightmare et Death Curse pour n’en citer qu’une poignée, un tour d’horizon qui sera fait en headbanguant ! Et histoire de ne pas en rester là, on fera le signe de la bête via une chro de Deathgasm et une interview de Pierre de Palmas du groupe de grindcore Blue Holocaust ! Horns up !
- Popatopolis, in bed with Jim Wynorski : dissection du documentaire revenant sur la création faite de bric et de broc de The Witches of Breastwick, tout petit Z du grand Jim Wynorski (Chopping Mall, The Lost Empire,...). 
- Books, books, books... : « Bruno Mattei, Itinéraires Bis » de David Didelot, « How I Made A Hundred Movies In Hollywood And Never Lost A Dime » et « Crab Monsters, Teenage Cavemen, and Candy Stripe Nurses » hommages à Roger Corman, « Contanimations : Guida al fantacinema italiano anni '80 » et « Apocalypse Italia », deux ouvrages inédits dans nos contrées et se penchant sur le bis rital des eighties.
- Quelques rubriques vouées à devenir « habituelles » : Comix Zone (cette fois c’est Bikini Atoll et Sonar qui y passent), Craignos Sentai et ses monstres japonais délurés, Demonic Toys et ses jouets nous ramenant en enfance et, enfin, quelques pages pour faire le point sur l’actualité locale, principalement fanzinesque mais pas que !

Disponible fin mai, à commander à : fanzineblacklagoon@gmail.com. 
Le fanzine sera aussi disponible dans certains festivals comme le Bloody Week-End (Audincourt, France) en mai et le Retro Wizard Day (Liège, Belgique) au mois d’octobre. 

mardi 18 avril 2017

Evil Dream


Evil Dream était un fanzine belge édité par Omar Azaoum qui en sortit 3 numéros à la fin des années 80 début 90, réalisés entièrement seul, avec à chaque fois un faible tirage d'une vingtaine d'exemplaires. Fanzine très rare donc. 

Sommaires:
N° 1 (format A5 - 1987) : dossier Edgard Pierre Jacobs - Nouvelle "Les Aventuriers d'une nuit" - La Bande des cinés (adaptations de BD de super-héros, Batman, Superman...). 
N° 2 (format A4 - 1989)"Spielberg, le faiseur de rêve" (dossier) - Dossier spécial George Lucas - les super-héros)...
N° 3 (format A4- 1991)Festival du film fantastique de Bruxelles 1990


Photos dans le n° 3: Clive Barker et Don Bluth au Festival du film Fantastique de Bruxelles 1990
Nouvelle "Les Aventuriers d'une nuit" dans le n° 1

jeudi 6 avril 2017

Bientôt...

Dans quelques semaines, voire même dans quelques jours, pas mal de fanzines vont pointer leurs nez: Cathodic Overdose 3, Vidéotopsie 19, TLCB 9, La Fraîcheur des Cafards 6, Scream 11... et au moins deux nouveautés: Black Lagoon et Ingloriuscritik:


*Projet de longue date de Peter Hooper, qui au départ devait se faire avec un ami (malheureusement un drame en décidera autrement), Ingloriuscritik Fanzine n° 0 (0 car c’est avant tout un numéro hommage) sera prêt pour la fin du mois de mai, c'est-à-dire pour le Bloody Week-end.  C’est  suite à la rédaction d’un dossier sur Massacre à la tronçonneuse paru dans le fanzine Rétroviseur que Peter s’est senti enfin prêt à franchir le pas. Sans toutefois, précise-t-il, jouer la carte "opportuniste" en sortant un zine pour sortir un zine. Le but étant de parler du cinéma Bis à tendance horrifique et d’accoucher de quelque chose qui lui ressemble :  « un mix de tons, entre universitaire et décalage, culture et déconnade, textes instructifs et blagues potaches…».
L’idée de départ est venue naturellement à partir d’albums photographiques et de BD que son ami collectionnait, mais aussi du film Freaks, la foire aux monstres.
Il y aura donc de la BD, des affiches montages de freaks, un dossier sur l’univers des freaks, d' Eléphant Man, un petit dossier sur les clowns, un dossier sur les carnivals, des chroniques de films comme 31, Funhouse et son remake et quelques bisseries moins connues, un behind the scene assez surprenant et quelques surprises...


*Pour le troisième numéro de Cathodic Overdose c’est une équipe de pas moins de douze rédacteurs passionnés qui a concocté un énorme sommaire. Outre une sacrée pelletée de chroniques de films bis estampillés pour la plupart 80’s et 90’s, on retrouve cinq films disséqués (Lola rennt, Event Horizon, Riders of the Storm, Aurora et Street Fighter), un énorme dossier retraçant la filmographie de Juan Piquer Simon, un texte qui revient sur les trois premiers films live Tortues Ninja à l’heure où cette saga perd toute sa saveur, une réflexion autour de l’image de l’amérindien dans le western à travers le temps, une watchlist collaborative sur le thème des « teen movies » de Scream à Breakfast Club en passant par Juno et Twin Peaks, un dossier conséquent sur la machine Compact-Disc Interactive console de jeu développé par Philips dans les années 1990, ainsi que trois interviews auprès d’activistes enthousiastes dont Charlie Lyne (réalisateur de Beyond Clueless), Mehdi Hardcoretrooper (musicien et gérant d’un label de musique hardcore trash) et Zaroff (écrivain chez Trash édition). Et pas mal d’autres petites surprises…
Disponible normalement en mai.


*Scream 11 est lui annoncé pour ce mois, il sera consacré entièrement aux vampires italiens. A travers ses pages, vous découvrirez des oeuvres réalisées par Riccardo Freda, Mario Bava, Antonio Margheriti, Paul Morrissey, Giacomo Gentilomo, Piero Regnoli, Renato Polselli, Camillo Mastrocinque…

*Vidéotopsie 19 est lui déjà en précommande sur le blog de David Didelot (pour rappel les frais de port sont gratuits jusqu'au 1er mai).

*Egalement en préco, Toutes les couleurs du Bis 9, chez l'éditeur Sin'Art pour une sortie en mai.

*Aussi édité par Sin'Art, La Fraîcheur des Cafards 6, qui était prévu pour avril, risque quant à lui d'être un peu à la bourre. Soyons patient. Sommaire et couv' déjà dévoilés ici.

*Ce n'est pas le cas de Black Lagoon, le zine de Jérôme Ballay et d'Augustin Meunier, qui sera comme prévu dispo en mai. On en reparle plus en détail bientôt mais en attendant vous pouvez déjà visiter la Page Facebook.





mercredi 5 avril 2017

Ferox


Régis Le Pipec ne sortit, semble-t-il, que 3 numéros de Ferox. Il participera par la suite au fanzine Fan'tastic au côté de Christophe Greuet.

Sommaires:
N° 1 : ?
N° 2 (1988, 52 pages, petit format): Elmer, Le Retour des morts-vivants 2 - Poltergest III - Hidden - Running Man - Hellraiser - previews
N° 3 : Actu - Hellraiser 2 - The Nest - The Blob - Freddy 4 - BD - Nouvelles



Image: blog Médusa

mardi 4 avril 2017

Toutes les couleurs du Bis n° 9


Le prochain Toutes les couleurs du Bis consacré à Traci Lords ne sortira que dans quelques semaines mais on peut déjà le précommander chez l'éditeur Sin'Art ici.
A noter qu'il y aura un volume 2 puisque celui-ci est sous-titré "Vol.1" et regroupe les films tournés pas la demoiselle entre 1968 et 1987.
A commander les yeux fermés donc (mais c'est pas facile!).

La présentation de l'éditeur:
"Traci Lords ! La simple évocation de ce nom mythique ravivera les souvenirs de millions d’adolescents ayant vécu les années 80 et qui ont découvert leurs premiers émois sexuels et films pornographiques à travers les prouesses de cette divine actrice à la beauté incandescente. Une carrière éclair pour une légende vivante Traci Lords possède un statut de légende vivante dans le milieu du X et pourtant, elle n’a tourné dans le sulfureux univers du divertissement pour adultes que deux ans, de 1984 à 1986. Une légende vivante qui crée un scandale sans précédent La découverte de l’âge véritable par le FBI de Traci Lords lors de son âge d’or dans le X a déclenché un véritable raz-de-marée au sein de la profession. Car la reine du porno, avant son dernier film, « Traci je t’aime » était mineure. Traci Lords, l’actrice porno, une femme sublime et généreuse En l’espace de deux années et XX films, Traci Lords est devenue la plus grande star du X au monde. Toutes les Couleurs du Bis lui rend hommage avec une biographie allant de 1968 à 1987, de sublimes photos et 61 chroniques de films".