samedi 16 juillet 2016

5 zines par... Christophe Triollet

C'est cette fois Christophe Triollet, spécialiste de la censure au cinéma, lui-même fanéditeur (Darkness fanzine, qui fêtera cette année ses 30 ans, rien que ça!) et auteur du livre Le contrôle cinématographique en France sorti en 2015 chez L'Harmattan, qui nous a fait le plaisir de fouiller dans sa mémoire pour en extraire 5 titres:



Band'àPart n°3 (3e trimestre 1980) : C'est sans doute le premier fanzine que j'ai trouvé en fouillant dans les affaires de mon père. Un trimestriel libre, animé par Michel Gouge, entièrement consacré à la bande dessinée. Quarante pages de dessins en noir et blanc qui m'ont indiscutablement influencé au moment de créer mon fanzine, puisque chaque numéro de Darkness a très longtemps fait cohabiter critiques de films et planches dessinées.






Médusa Fanzine n°1 (février 1989) : Ce numéro à la couverture incroyable – un exemplaire que j'ai malheureusement égaré dans un déménagement – m'a été adressé par Didier Lefèvre quelques années après la création de mon propre fanzine. Alimentant en partie nos premiers échanges, ce numéro est l'une des pierres fondatrices d'une amitié vieille de plus de trente ans qui a, notamment, contribué à faire renaître Darkness en 2010.

Mad Movies n°13 (octobre 1975) : J'ai découvert Mad Movies en juillet 1984 alors qu'il était un bimestriel caché au fond des librairies. Envoûté par le trente-et-unième numéro proposant en couverture l'un des visuels du deuxième opus d'Indiana Jones, j'ignorais encore que mon achat allait changer le reste de mon existence de cinéphile. Je me suis ensuite mis à chercher les numéros précédents pour voir ce que Jean-Pierre Putters offrait quand sa revue n'était qu'un fanzine. Robby le robot placardé sur la couverture du numéro treize m'a conduit à dépenser plus de trente francs, et m'a fait basculer pour toujours dans l'antre du cinéma fantastique.


Towanda! n°1 (mai 2015) : Ce premier numéro sans prétention d’une cinquantaine de photocopies compilant des chroniques et des critiques sans aucune logique, se fout complètement de l'actualité. Et c'est bien cette liberté de ton qui m'a particulièrement séduit. Décalé, le numéro de mai 2015 parle en effet de films et de sujets avec souvent plus d’une année de retard. Mais qu'importe, le plaisir résidant ailleurs. Un choix éditorial voulu et assumé par Nathalie Egaleco, qui m'a permis de retrouver l'agréable sensation de lire des écrits sincères et passionnés.


Cinémag Fantastique n°1 (2012) : Plus un prozine qu'un fanzine, le semestriel Cinémag est le prolongement du site belge cinemafantastique.net codirigé par Damien Taymans et Quentin Meignant. Après m'avoir permis de tenir la rubrique « Renvoyez la censure ! » sur Internet, les deux compères m'ont ensuite invité dans trois des huit numéros publiés entre 2012 et 2015. Je souhaitais ici les remercier et les saluer.





Un grand merci à Christophe. Retrouvez l'actualité sur la censure au cinéma à cette adresse http://darkness-fanzine.over-blog.com/

mardi 12 juillet 2016

Rétroviseur n°1 en précommande

 
Voici un nouveau fanzine qui sortira au mois d'octobre à l'occasion du Retro Wizard Day qui se tiendra en Belgique, à Liège (et dont je reparlerai).
Ce zine aura la particularité d'être réalisé par une équipe Franco-Belge ou plutôt Belgo-Français (c'est encore mieux). Celle du site Retroviseur.

Il est déjà possible (et même conseillé) de précommander Rétroviseur le fanzine au prix minuscule de 4€ (frais d'envoi 2,5 € ou 0€ si vous le récupérez pendant le festival).
Pour ce faire, toutes les infos sont sur le site ou sur la page Facebook du zine.

mardi 5 juillet 2016

Ciné-Bazar n° 3


Sorti au mois de mai le troisième numéro de Ciné-Bazar passe du format fanzine à celui de revue classe, avec ses 240 pages (format 165 x 240 mm) et un nouvel éditeur mais toujours avec Thomas Révay aux commandes.

Les commandes se font directement sur le site des éditions Lettmotif