jeudi 24 mars 2016

Vidéotopsie n° 17 en précommande

 
Le prochain Vidéotopsie sera disponible en mai et les précommandes sont dès à présent ouvertes et ce jusqu'au 1er mai.
Au programme de ce n° 17: La Nuit de la Mort ! autopsié, gros entretien avec Raphaël Delpard, et méga-dossier Serge Leroy. Pas mal de George Pan Cosmatos aussi, beaucoup de Riki-Oh, et un peu de Bruce Lee. Des Reviews Bis en tout "genre", de la littérature (rose) qui gicle et qui tache... et plus encore !
 
168 pages de cinéma bis et de bouquinerie érotico-fantastique (13 euros, frais de port gratuits, au lieu de 17 donc).
 
Toutes les infos sur le blog de Vidéotopsie.

mercredi 23 mars 2016

Everyday is Like Sunday n° 8


Le nouveau numéro du fanzine Everyday is Like Sunday est disponible. 

Des reviews de films, de livres, de comics et de disques par cagettes, des interviews, des reports de concerts, un hommage (Christopher Lee), des dossiers (Jean Rollin) et les rubriques Terror Zone, Flicks Magnet, Sinister Ciné Club... et bien plus!

Format A4, 52 pages, couverture couleur. Pour 8€ (+ frais de port) avec en prime un 1 CD offert
A commander sur www.nastymerch.com.

jeudi 17 mars 2016

5 zines par... Adrien Clerc

Rédacteur en chef du fanzine Torso (dont le prochain numéro sortira bientôt, info sur le site), Adrien Clerc a choisi à son tour de nous parler de 5 publications l'ayant impressionné et même influencé. Des titres pour le moins originaux et plutôt méconnus:

Exploding 6 - Visions extraordinaires (février 2001) : je suis tombé sur ce truc dans les sous-sols labyrinthiques d'une librairie aujourd'hui défunte. La couverture n'était pas bien belle et je ne connaissais pas cette publication, mais j'ai quand même décidé de la feuilleter. En parcourant le sommaire, mon intérêt modéré s'est transformé en excitation : « Dans l’œil de la mescaline », « Il faut demander la lune », « Le blanc comme générateur de visions », les titres des articles déchiraient ! J'ai acheté ce numéro d'Exploding séance tenante, et je l'ai lu d'un trait dans un bar, en sifflant une ou deux pintes de Leffe. Dehors, il faisait froid et nuit. À l'intérieur, explosaient ces Visions extraordinaires qui restaient pour l'heure des fantasmes, puisque je n'avais pas vu alors la plupart des films analysés.

Admiranda Restricted - Ambiances Américaines - Volume 2, Nord (1992) : quand j'étais étudiant en cinéma à Aix-en-Provence, on tombait parfois sur un numéro d'Admiranda, dans une bourse aux livres, un étalage de bouquiniste ou une brocante. Admiranda Restricted n'est pas vraiment un zine, plutôt une revue, mais il m'est impossible de faire l'impasse sur cette publication, tant elle fut déterminante dans mon propre parcours fanzinesque. Admiranda Restricted parlait de territoires argentiques familiers, mais de manière exigeante, privilégiait parfois les montages d'images, alternait textes denses ou très courts. En plus, Admiranda avait été conçue à Aix, des années plus tôt, ce qui donnait vraiment un parfum de possible aux rêves d'écriture sur le cinéma. J'ai pas mal de numéros sur mes étagères, mais je garde une tendresse pour celui-ci, qui est le premier que j'ai acheté.


Mort-né 1 (2007) : Mort-Né était un fanzine d'art et de littérature, que confectionnaient des amis proches. Il est sans doute assez compliqué de s'en procurer un exemplaire, mais c'était un petit zine au format A5 à l'esthétique punk assumée, un truc à la fois très joli et très trash, avec de courtes nouvelles, des petites BD, des illustrations percutantes. J'ai ma collection complète que je garde précieusement dans un tiroir, comme un bien précieux, ce qui est un peu ironique vu les conditions de production du machin, photocopié à la sauvage dans une boutique crasseuse de la ville.



Peeping Tom - Les Enfants d'Hitchcock (octobre 2013) : j'ai bien peur de ne pas avoir la cinéphilie très originale. Ainsi, si un réalisateur m'a marqué, c'est bien Alfred Hitchcock. C'est bien simple, quand on s'est lancé dans l'aventure Torso, je bouffais du Hitch à tous les repas, je rêvais en plans-séquences hitchcockiens, j'écrivais des scripts pompés sur Hitchcock, mais je n'aurais jamais osé consacrer un numéro au bonhomme. Des années plus tard, quand Jan Jouvert m'a demandé de participer à un numéro de son fanzine consacré à l'héritage d'Hitchcock, j'ai sauté de joie, en repensant à tous les films italiens sous perfusion hitchcockienne. J'ai adoré écrire ce papier, et j'ai encore plus aimé lire les contributions des autres rédacteurs, variées et stimulantes. Le fanzinat, c'est d'abord ça, la possibilité d'échanger et de partager des petits bouts de trajectoires. Des fragments de rêves et de délires.


Fatal Visions - The Wonder Years 1988-1989 - Compendium : pour finir, je vais présenter ce recueil des six premiers numéros de Fatal Visions, un fanzine australien édité par Michael Helms à la fin des années 80. C'est donc réservé à ceux qui parlent la langue de Frank Henenlotter, mais c'est un super voyage dans une aventure fanzinesque bien barrée.  Entre critiques de films bien obscurs et entretiens déjantés, Fatal Visions tient parfaitement ses promesses. 



mardi 15 mars 2016

Médusa est là.

Médusa Fanzine 27 est sorti. Vous ne le saviez pas? C'est mal! Vous ne l'avez pas précommandé ou pas encore commandé (sur La petite boutique de Médusa) ? C'est très mal!

Pour la Belgique vous le trouverez à Bruxelles, à la Microboutiek du cinéma Nova (ouverte par exemple ce jeudi 17 mars au soir) ou chez Veals & Geeks (rue des Grands Carmes).
Et si vous ne voulez ou ne pouvez pas vous déplacer, Médusa est aussi disponible sur le Fanzinoshop.

Mais faites vite, car très peu d'exemplaires ont franchi la frontière et vu la qualité et la beauté de l'objet la rupture de stocks ne tardera pas.



samedi 5 mars 2016

5 zines par... Didier Lefèvre

Didier Lefèvreen plus d'être un des plus anciens fanéditeurs encore en activité (mais rassure-toi Didier, tu ne les fais pas), possède une très belle collection de fanzines (que je rêverai d'ailleurs un jour de découvrir) dont une partie est visible sur son blogIl a été piocher dans cette fanzinothèque pour nous raconter 5 zines qui ont compté pour lui.



Inferno n°1 : Conseillé par un lecteur de Médusa, aujourd'hui perdu de vue, qui m'avait photocopié des pages pour me le "vendre", je commande illico des exemplaires à Rodolphe. Un nouveau ton, du Bis pur jus (Kinski, Fulci), bref que du bonheur. Sans Inferno, Médusa n'aurait peut-être pas pris son virage Bis. 







Vidéotopsie n°3 : je me souviens de l'immense allégresse que m’avait procuré ce numéro, je me revois encore partant pour un entretien d'embauche et plutôt que de potasser a minima mon sujet me plonger dans la lecture de cet opus 3, et de rêver du bossu de la morgue. 







Fantastique n° 1 : J'ai entretenu pendant plusieurs années une longue correspondance avec le fanéditeur de Fantastique qui parlait essentiellement de Fantastique amateur. C'était la grande époque du Super 8. J'avais dévoré ce numéro avec un enthousiasme débordant.








Trash Times n° 14 : Un spécial Bis français, Trash Times alors très "américain" dans son approche éditoriale livre un numéro quasi exclusivement hexagonal. La claque ! Mise en page, textes, ton, tout est au diapason.








Illusion perdue n°2 (avril 89) : un fanzine que je conserve précieusement et pour cause, en ces pages, une petite pub pour le Médusa Fanzine n°1 paru 2 mois plus tôt... Je le rappelle, je me suis introduit dans le milieu du fanzinat par les zines musicaux que je consommais abondamment au lycée. 




mardi 1 mars 2016

Offscreen Film Festival 2016



C'est ce jeudi 3 mars que débute l'Offscreen Film Festival 2016. Jusqu'au 20 mars vous pourrez assister à de multiples projections (avant-premières, rétrospectives, courts-métrages et séances spéciales) dans plusieurs endroits de Bruxelles (la Cinematek, le Bozar, le Cinéma Ritcs et le Cinéma Nova), rencontrer des réalisateurs et participer à une conférence sur les cinémas Grindhouse. Pour le programme complet c'est ici.

J'en avais déjà parlé et j'enfonce le clou, cette année l'Asbl Marcel qui gère le festival organise aussi une bourse spécial fanzines. Cela vous permettra de découvrir une large palette de zines récents, mais aussi d'anciens numéros ainsi que des titres néerlandophones et autres.
Cela se déroulera à la Microboutieksituée dans le bar du Nova (vous n'aurez donc qu'à tendre le bras pour vous désaltérer). Notez bien les dates: 
  • le dimanche 6 mars à partir de 17h
  • le dimanche 13 mars à partir de 16h30 
  • le jeudi 17 mars à partir de 19h.
Le 13 mars sera une journée doublement importante car plusieurs fanéditeurs viendront tout spécialement pour cette occasion.
Une activité autour du fanzinat en Belgique étant plutôt rare, il ne faut absolument pas rater  cet évènement. Moi j'y serai...

Prévente des tickets pour le festival: 
http://www.offscreen.be/en/presale-tickets-offscreen-film-festival-2016